Franche Com

Re-participer à une formation

Voulez-vous recommencer une formation ?

C’est maintenant possible:

Toutes les personnes qui le souhaitent peuvent dorénavant revivre des journées de formations déjà effectuées, dans la mesure des places disponibles. Revivre des exercices, posez des questions et réécouter la formation…

Participation financière libre pour cette journée de partages et de re-découverte.

N’hésitez pas à me contacter. Le calendrier est ici

Bien à vous !😄

Partager cet article :

Ça bouge à la Traverse en 2019 !

Ça bouge à la Traverse !

En association avec Emmanuelle Salazar (naturopathe et pleine de connaissances) de peps & vie, nous allons organiser à partir du mois de mars des rencontres, café-lecture et autres, autour de la santé et du bien être, dans toute sa globalité.

Le premier thème : Garder, développer ou retrouver son énergie.

Comme pour les événements autour du film “c’est quoi le bonheur pour vous” ces rencontres seront l’occasion de passer un bon après-midi autour d’un café, avec de nombreuses surprises ! De très beaux moments en perspectives.

Participation financière libre

Dates fixées très prochainement

La prochaine journée sera le dimanche 17 février

Nous poursuivons nos activités en plaçant de nouvelles journées de méditations guidées en week-end. Ces journées sont l’occasion de se rencontrer, de se retrouver, et d’échanger avec les autres. Ces moments très conviviaux ne nécessitent aucun pré-requis de méditation. Les approches sont variées (debout, assis, en mouvement…). Le but est, pour chacun, de trouver ce qui lui convient et d’approfondir une certaine connaissance de soi. Le partage d’expérience est important.

Le midi, nous partageons ce que chacun a apporté (tartes, fruit, pain, boisson, pizzas, salades…). Un micro-onde est un réfrigérateur sont mis à disposition. Le café et le thé, et les gourmandises qui vont avec sont offerts, comme dans toutes les formations de la Traverse

Des moments à ne pas louper pour se poser

Les inscriptions pour le cycle “communication bienveillante, claire et apaisée” débutent : première partie les 16 et 17 mars. Toutes les dates sont sur le calendrier. La formation très complète, présentée tous les ans à la Traverse, s’adresse à tous ceux qui souhaitent apprendre à communiquer différemment pour :

– comprendre son fonctionnement mental et tout ce que cela entraîne dans la vie de tous les jours
– comprendre les différents types de personnalité
– mieux se faire entendre de leur familles, amis, collègues (niveau hiérarchique différents ou pas
– gérer son stress
– diminuer ou supprimer sa culpabilité
– savoir où placer de bonnes limites (savoir dire non)
– gérer les conflits
– savoir faire les choix les plus positifs pour notre vie

Cette formation se fait en 4 mois (4 week-ends) mais les week-ends peuvent être fait indépendamment, sur plusieurs années

Cette formation s’adresse à toutes les personnes à partir de 16 ans.

Une formation que je suis fière de partager avec vous

Nouveauté : pour ceux qui se sont déjà formés et qui souhaiteraient partager et échanger lors d’exercices, des demi-journées de suivi vont être mises en place. Participation financière libre. Les dates seront placées sur le calendrier d’ici la fin de la semaine

 le samedi 2 février au matin (partie  I).

Le LaHoChi est un soin énergétique très proche du REIKI qui vient des états-unis (15 mai 1991). Très simple, il s’apprend en totalité en 1 journée. Toutefois, je préfère le découpage de deux demi-journées de 4h, à un mois d’intervalle ce qui laisse le temps aux stagiaires de tester sur soi, et de poser d’autres questions lors de la seconde demi-journée.

Pour se soigner et soigner les autres en présence, à distance et éventuellement le transmettre

Partager cet article :

La bienveillance, mais c’est quoi exactement ?

paysage plein de lumière

La bienveillance, c'est quoi exactement ?

C’est vrai ça ! La bienveillance par ci,  la communication bienveillante par là, c’est bien beau, mais bon, on ne peut pas être toujours bienveillant! Être bienveillant avec ceux qui vous veulent du mal, vous trouvez que c’est juste vous ? Je ne vais quand même pas me laisser marcher sur les pieds !!

Non, il ne s’agit pas de cela. Je ne le dirai jamais assez, la bienveillance n’est pas :

  • laisser faire tout et n’importe quoi
  • tout accepter des autres au détriment de soi
  • se sacrifier, s’écraser ou se laisser écraser
  • enlever le cadre dans l’éducation des enfants
  • ne rien dire, être gentil pour ne pas blesser
  • fuir les situations pour ne pas les envenimer
  • une obligation
  • moi ou l’autre

 

La bienveillance, c’est plutôt

 

  • lorsque je peux clairement voir ce qui me convient et ce qui ne me convient pas et le dire à l’autre sans agressivité
  • pouvoir dire les choses lorsque je suis en colère, et bien les dire, de manière à être bien compris.e et entendu.e
  • prendre mon bâton de pouvoir et laisser à l’autre le sien
  • se respecter  et respecter l’autre dans nos différences
  • être en lien dans la communication par une compréhension mutuelle, et pas forcément par un accord mutuel
  • ne pas me sentir jugé.e et ne pas juger l’autre
  • être libre d’être soi
  • un élan du cœur
  • moi et l’autre

 

La bienveillance passe d’abord par soi, car comment puis-je être bienveillant avec les autres lorsque je ne vais pas bien, lorsque je me sens mal ? Si je ne suis pas bienveillant avec moi-même, alors, je ne peux être véritablement bienveillant avec l’autre. La bienveillance mène donc inévitablement à la connaissance de soi, à  reconnaître le rayon de lumière que nous sommes, une fois nos blessures passées. La bienveillance nous amène a entrevoir (ou à voir) que nous sommes tous ces rayons de lumière, séparés uniquement par des couches de souffrance et de peurs. La bienveillance, c’est de la clarté dans tous ses états, sous toutes ses formes. Elle apporte la paix, la douceur, la joie.

Et ce qui est magnifique, c’est qu’elle se décline en tous petits pas, aussi bien qu’en grands actes. Pas besoin de tout transformer, d’être héroïque. Juste faire un pas, celui qui est pour vous le plus facile : écouter ses sentiments, exprimer ses besoins, savoir dire non, montrer de la gratitude, prendre la responsabilité dans la façon de vivre une situation… Apprendre à communiquer avec bienveillance, c’est comme apprendre à marcher: à force de tomber, on finit par se tenir debout,… et on voit alors la beauté de la Vie que nous sommes tous.

Avec tendresse 💗

Blandine

Partager cet article :

Traiter les phobies

ouvrez la porte, il est temps de changer

Pourquoi traiter les phobies ?

Savez-vous qu’une phobie n’est qu’une partie d’un automatisme de fonctionnement qui vous prive de liberté dans bien d’autres secteurs de votre vie que celui qui est en relation avec votre phobie ?

La phobie est très souvent la partie la plus visible de votre liberté réduite, et la mise en place de l’automatisme qui la crée vous limite certainement ailleurs dans votre vie. C’est pourquoi, je trouve qu’il est important de la traiter.

L’exemple le plus frappant que j’ai eu est celui-ci :


Nicole (j’ai changé le prénom) vient me voir parce qu’elle commence à avoir des cauchemars suite à une situation (A) traumatisante. Dans la vie de tous les jours elle commence à ressentir des peurs dans certains contextes. Nous traitons ceci avec TIPI. La séance entière a duré à peu près 20 minutes. Alors que nous discutions, elle se rend compte qu’elle peut s’exprimer librement sur un tout autre sujet (B) que celui pour lequel elle est venue, alors que cela faisait des années qu’elle ne pouvait en parler sans avoir une boule dans la gorge et les larmes aux yeux. C’est en me disant qu’elle allait revenir pour traiter B qu’elle se rend compte qu’elle n’a plus aucune difficulté à aborder ce sujet. Super ! L’automatisme était le même pour les deux situations A et B. Il a été désactivé en travaillant sur A. Quelques mois après, je reçois un sms de Nicole qui m’annonce qu’elle vient de se rendre compte que la phobie terrible qu’elle avait des araignées a disparu totalement. Non seulement elle peut les regarder, mais elle ne les trouve plus répugnantes, et peut en toucher certaines afin de les mettre dehors. Comme la seule et unique séance qu’elle ait jamais faite était celle que nous avions faite ensemble, elle était sûre que le changement venait de là. Donc avec une seule séance, elle a réglé les situations A, B et sa phobie des araignées, sans doute parce que les trois provenaient de la mise en place d’un seul automatisme de survie (au niveau du cerveau reptilien)

La plupart du temps, les personnes viennent lorsque la phobie est suffisamment handicapante pour être traitée. Et après la séance, certaines se rendent compte que d’autres choses changent dans leur vie. Ils se sentent plus libres d’être eux-même, parce que c’est tout l’iceberg qui disparait.

Je vois donc pour ma part les phobies comme une sorte de cadeau : le signalement que nous ne sommes pas libres d’être ce que nous sommes. Faire disparaître sa phobie, c’est faire disparaître un automatisme qui nous lie et nous empêche d’être nous-même.Ne restez pas enchaînés

Partager cet article :

Septembre : le départ de nos “grands” vers d’autres horizons

femme triste devant la mer

Le départ de nos enfants...

Voilà, nos enfants grandissent et partent pour étudier, voyager, travailler… et la maison se fait soudainement plus grande, avec moins de vie, moins de cris. Et pour certains, un malaise monte: on se sent seul(e), désemparé(e). angoissé(e)

 

Cette rupture n’est pas forcément facile à vivre. Dans certains cas, cela peut “réveiller” une blessure très profonde et devenir difficilement supportable :

“c’est comme si je m’étais arrêtée de vivre”
“Je ne peux pas m’empêcher d’envoyer des sms plusieurs fois par jour et s’il ne répond pas j’angoisse terriblement”
“Il n’y a que pendant les vacances, lorsqu’elle revient que je retrouve ma joie de vivre”

Si vous êtes dans ce cas et que cela perdure, n’hésitez pas à demander de l’aide, parce que si votre enfant vit sa vie, vous avez vous aussi à vivre la vôtre. L’Hypnose Humaniste ou d’autres méthodes peuvent vous aider.

Toutes mes pensées à ces grands, et à leurs parents qui vivent une nouvelle étape de leur vie. Qu’elle soit source de joie et de nouvelle découverte.

Partager cet article :

Notre peur la plus profonde…

Notre peur la plus profonde ... Texte écrit par Marianne Williamson

 
 

Quelle est notre peur la plus profonde ?

“Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur. Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute limite. C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus. Nous nous posons la question :

“Qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux ?”

En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ? Vous êtes un enfant de Dieu ! Vous restreindre, vivre petit ne rend pas service au monde. L’illumination n’est pas de vous rétrécir pour éviter d’insécuriser les autres. Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous.

Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus; elle est en chacun de nous, et , au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même.

En nous libérant de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres.

Marianne Williamson
Un Retour à l’Amour : Réflexions sur les principes énoncés dans Un Cours sur les miracles, 1992.

Partager cet article :
error

Le partage est une aide précieuse :)

Aenean justo Aliquam libero dictum Sed libero. quis Nullam mattis ante.