Franche Com

La spontanéité

 

La spontanéité est une énergie vitale dont nous avons besoin pour vivre. En cette période de confinement, on peut se rendre compte que, parfois, elle n’est pas présente dans notre vie et que cela nous fait souffrir.

A l’instant où j’écris ce texte, si je ferme les yeux et que je me connecte au mot “spontanéité”, c’est assez calme. Mais si par exemple j’avais envie de me jeter dans les bras de quelqu’un alors que je ne le peux pas parce qu’il est malade, cette énergie vitale pourrait bien commencer à diminuer.

Que pourrais-je alors faire pour garder cette énergie de vie vivante? Je pourrais par exemple regarder un film qui me fait rire, ou je pourrais peut-être ressentir le besoin de dire quelque chose que je n’ose pas dire au moment exact où j’en ressens l’appel. Je pourrais aussi mettre de la musique et danser, ou peindre ou dessiner ce qui me passe par la tête. Je pourrais aussi jouer avec un animal si j’en ai un… autant de stratégies possibles pour nourrir cette partie de mon énergie vitale si précieuse à mon équilibre et à ma joie de vivre.

Et vous que faites-vous pour nourrir votre spontanéité ? J’attends vos commentaires si vous en avez l’élan.

Belle journée 🤗 

Le partage m’est une aide précieuse 🙏

6 réflexions au sujet de “La spontanéité”

  1. C’est une question importante , maintenant que je réflechie !
    Pour moi être spontané c’est aussi être heureux . Quand on est spontané on dit et on fait des choses qui sortent du coeur sans réflechir …..on sourit aux gens qu’on ne connait pas on dit juste bonjour et notre coeur s’ouvre, et aussi le coeur des autres il y a mille façons très simples d’être spontané !

    Répondre
    • Oui, la spontanéité est souvent facile lorsque le jugement disparait. Or le jugement est un “outil” du mental. Lorsque celui-ci est calme, la spontanéité est plus facile. Elle est toujours là lorsque je suis dans le moment présent, lorsque je laisse la vie se vivre n’est-ce pas ? En hypnose humaniste, on va calmer le critique intérieur…

      Répondre
  2. Je suis souvent au téléphone pour prendre des nouvelles des personnes que j’aime et des personnes qui peuvent avoir besoin d’un échange ; je mets de la musique et je lis des choses qui me nourrissent ou me font rêver. Il faut garder un bon moral pour pouvoir aider les autres.

    Répondre
    • Bonjour Françoise,
      c’est vrai que la spontanéité peut aussi être dans le fait de se laisser rêver si je me sens “poussée” à cela. Je n’y aurais pas pensé car j’associe souvent spontanéité et rapidité. Mais finalement la spontanéité, c’est juste de répondre exactement à l’appel de la vie au moment précis où elle se fait connaître par une “pulsion” intérieure. ?

      Répondre

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Le partage est une aide précieuse :)