Franche Com

Prendre son temps

fleur de lotus





Prendre le temps



Lorsque je lisais, il y a quelques années, les articles de magazines qui conseillaient astucieusement de prendre son temps, je me sentais souvent dubitative sur la possibilité réelle d’avoir le temps de s’arrêter. J’étais même parfois ronchonne devant ces belles pensées qui me semblaient irréalisables…

Pourtant lorsque j’étais petite, je savais le faire. A chaque moment important pour moi, je prenais le temps de m’arrêter quelques secondes🐢 pour respirer l’ambiance, mémoriser le moment, comme si le temps d’une respiration, je faisais entrer le souvenir à l’intérieur de moi. Je me rappelle très bien de cela. Je pense en y réfléchissant que j’écoutais intensément mes émotions à ce moment là. Je ressentais pleinement la joie d’un moment de jeu avec une amie juste avant que cela s’arrête. C’était une habitude…

Et puis j’ai oublié😞. Je me suis mise à faire des choses, puis à courir, sans plus prendre aussi souvent le temps de “goûter” la vie. Car c’est de cela qu’il s’agissait. Aujourd’hui pourtant je sais de nouveau le faire, et j’ai le temps de le faire. Pourquoi donc ce changement ? Je fais un peu moins de choses c’est vrai, mais pas tant que cela. Alors qu’est-ce qui a bien pu changer?

Et bien, je pense que ce qui nous permet d’avoir ce temps, d’être plus dans le moment présent, c’est le fait de ne plus résister à ce qui est, de ne pas nous juger,  et non pas le fait d’avoir trop d’activités. Je m’explique:

Imaginez que vous devez faire votre travail, puis vos courses, puis allez chercher les enfants à l’école, puis faire à manger, puis reprendre des dossiers, un peu de ménage et puis… bon ça suffit pour aujourd’hui. Quand je me levais avec la tête remplie dès le matin de toutes ces choses à faire, avec l’angoisse de ne pas bien les faire, l’angoisse d’être en retard, l’angoisse de décevoir, l’angoisse de ne pas avoir fait ma part des choses pour ne pas pénaliser ceux qui m’entourent (au niveau familial ou professionnel), et bien je n’avais pas de temps. C’est même allé jusqu’à avoir l’impression d’être dans une spirale infernale🌀 que l’on ne peut plus maîtriser. Par contre, maintenant, en étant beaucoup plus dans ce que je fais au moment où je le fais “sans penser”, j’observe que ma concentration est plus grande, mon énergie moins dispersée et j’effectue tâche après tâche en étant dans le temps de chacune d’elle. Et cela change les choses radicalement. Pour chaque tâche, je peux ressentir le plaisir (ou le déplaisir) de la faire, je peux ressentir ma fatigue, mon élan, et dire beaucoup plus facilement non à certaines choses, pour dire un grand OUI à d’autres… C’est exactement ce qui se passe lorsque vous êtes concentré.e sur une activité que vous appréciez. Vous ne voyez plus le temps [passer]. D’ailleurs on dit à ce moment là que l‘on est dans ce que l’on fait, n’est-ce pas ? Et bien, la course du temps, quand revient-elle ? lorsque vous vous dites qu’il faut encore que vous fassiez cela (le fameux “il faut-tu dois” que l’on apprend à défaire dans la formation Communication Consciente, bienveillante, claire et apaisée), la course du temps revient lorsque vous culpabilisez d’avoir passer autant de temps à faire ce que vous aimez, bref, la course du temps est liée au fonctionnement de votre mental ! et pas au nombre de tâches que vous faites.

La question n’est donc pas “où vais-je trouver le temps ?” mais “comment être dans le temps de chaque tâche ?”, comment rester dans l’instant présent ? ou encore pour commencer : qu’est-ce qui m’empêche dans mon propre fonctionnement de rester dans le moment présent? que me chuchote mon mental?

Et bien je vous laisse, si ceci vous intéresse, le temps d’y réfléchir.😘 N’hésitez pas à partager votre réflexion dans les commentaires, elle sera certainement utile à nous tous !

En attendant, très modestement, voici une petite vidéo “maison” pour un peu de “zénitude” en ce mois de novembre.

Le partage est une aide précieuse 😉🙏

Permanence crise

Permanence Corona Virus (Gratuit)

Pour le mois de novembre 2020 :

Soin Reiki à distance : 

mercredi 11 novembre de 8h30 à 9h

jeudi 19 novembre de 22h à 22h30

Pour ce faire, envoyez-moi simplement vos noms et prénoms par sms au 06 76 93 47 36 et la séance à laquelle vous souhaitez participer

A l’heure de démarrage, installez-vous simplement dans votre chambre, ou sur un canapé dans un endroit où vous serez tranquille. Pas besoin de téléphone ou autre. Juste laissez faire. 

Le partage est une aide précieuse 😉🙏

Reiki à distance – séance de groupe offerte

Séance Reiki (Gratuit)

Bonjour à tous,

Je vous propose de nouveau une séance de groupe de Reiki à distance, gratuite, mercredi 9 septembre à 21h30:

Pour ce faire, envoyez-moi simplement vos noms et prénoms par sms au 06 76 93 47 36 en disant que vous êtes intéressé.e par le Reiki à distance

A 21h30, installez-vous simplement dans votre chambre, ou sur un canapé dans un endroit où vous serez tranquille. Pas besoin de téléphone ou autre. Juste laissez faire. La séance se terminera à 22h.

Je vous rappelle que contrairement aux séances à distance individuelles, je ne vous rappellerai pas quand je commence, ni quand je finis (l’horaire est fixée) et je ne peux non plus donner d’indication sur mes ressentis (puisque la séance n’est pas individuelle). 

Bien à vous

Blandine  🥰 

Le partage est une aide précieuse 😉🙏

Communication Consciente

Qu'est-ce que l'hypersensibilité ?

Communication Consciente

Cela fait maintenant (déjà ?) 9 ans que je forme des personnes à ce que j’ai appelé la communication bienveillante, claire et apaisée. Neuf années que je découvre jour après jour mon propre fonctionnement. Comme une rivière sinueuse de plus en plus profonde, qui finit par rejoindre l’océan, ce chemin m’émerveille chaque jour un peu plus. Je suis pleine de gratitude envers la Vie qui permet cela. Il n’y a rien à comprendre, juste ressentir et observer, laisser la Vie se faire…et juste prendre conscience! Et cette prise de Conscience est comme un raz de marée, un soleil, une pluie, toute la richesse des émotions. La communication est bienveillante parce qu’elle est claire. Claire comme de l’eau de source. Cette clarté la rend bienveillante, et cette bienveillance – envers soi-même peut-être plus encore qu’envers les autres – la rend apaisée. Mais au-delà de cela, c’est une commnuication consciente, j’irais même jusqu’à parler de Communication Conscience.

C’est pourquoi il me semble juste de la renommer : La Communication Consciente permet la conscience de Soi, la découverte de son propre fonctionnement, de comprendre que le fonctionnement de l’autre est le même que le nôtre, et de retrouver dans la paix du coeur l’unité de fonctionnement de deux êtres humains, au-delà des couches qui nous séparent, et dont nous devenons également conscient.e.

C’est avec bonheur que je partage, à distance (une petite nouveauté😉) aussi bien qu’en présentiel cette découverte de Soi, des autres, de la communication, de nos fonctionnement, pour une vie plus libre, plus apaisée, plus heureuse. Merci à tous ceux qui m’ont permis d’avancer sur ce chemin, grâce à leurs questions, mais aussi simplement grâce à leur présence. Ce partage soulève toujours mon coeur de joie. 

Le partage est une aide précieuse 😉🙏

Nous avons perdu la contemplation

Qu'est-ce que l'hypersensibilité ?

Nous avons perdu la contemplation

Là, maintenant, lorsque je lis le titre de cet article que je viens d’écrire, mon coeur est triste. Nous avons perdu la contemplation ! Et je ressens à quel point cela peut faire souffrir. Y avez-vous déjà pensé ? Avez-vous fait le lien entre les maux du monde et la contemplation ?

Quelque chose m’a “sauté au visage” l’autre jour. J’écoutais les informations et je ne me rappelle plus exactement, mais je crois que les journalistes parlaient de George Floyd. A vrai dire, d’où ma réflexion est partie n’est pas très important, tant il y a d’autres exemples dans le monde qui nous montrent à quel point la contemplation est importante. Supposons que “l’affaire Georges Floyd” soit le point de départ, voici le cheminement que j’ai eu :

Lorsque je m’occupais du D.U. E=MC2 à l’Université de Franche Comté, j’avais l’habitude de dire à quel point chaque stagiaire de la formation était unique. Vous êtes unique, quel que soit votre mode de fonctionnement, vos pensées, vos actions, vous êtes unique parmi 7,5 milliards d’individus sur Terre (chiffre de 2017). 

Lorsque mes enfants se comparaient, je leur disais : “Est-ce qu’une jacinthe est plus belle qu’une rose, une marguerite, ou une tulipe ? Chaque fleur est belle dans sa nature, alors pourquoi vous comparer?” Après, il y aura toujours des personnes qui préféreront les tulipes, et d’autres les marguerites, en fonction de ses souvenirs d’enfance, de sa sensibilité olfactive,… et de tant d’autres critères qui ne dépendent pas de la fleur ! La fleur s’occupe-t’elle de celui qui la regarde ? Avez-vous déjà vu un champ de fleurs sauvages ? Comme c’est beau toute cette diversité ? Avez-vous déjà vu un bosquet d’arbres ? un étang ?

Je suis certaine que vous avez déjà, au moins une fois dans votre vie, eu votre coeur qui s’ouvrait devant la beauté de quelque chose. A ce moment, si le temps s’arrête, s’il n’y a pas de jugement de quoi que ce soit, il y a contemplation.

J’aime beaucoup les définitions données par le Larousse pour le mot “contempler”. Cela me fait sourire de voir que notre être se reflète dans ces définitions  :

  • Regarder longuement quelque chose, quelqu’un avec beaucoup d’attention, en s’absorbant dans cette observation : Contempler le ciel.
  • Regarder quelque chose avec admiration : D’ici vous pouvez contempler ce magnifique paysage.
  • Regarder quelque chose, quelqu’un d’une certaine manière, l’observer, le voir sous l’effet de tel ou tel sentiment : Contempler avec horreur les débris d’un avion écrasé.
  • Considérer une situation, un état dans tous leurs aspects, dans toute leur étendue, en prendre pleinement conscience : Contempler l’ampleur du désastre.

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/contempler/18557

Amusant n’est-ce pas ? La contemplation neutre sans jugement est associée à un exemple agréable (contempler le ciel) puis le jugement vient (avec admiration) et on descend du ciel vers la Terre. Et ensuite l’analyse du mental intervient et les exemples sont nettement moins drôles vous ne trouvez pas ? Quand on regarde l’étymologie de contempler on retrouve ces deux orientations « regarder en s’absorbant dans la vue de l’objet » et « regarder attentivement; considérer par la pensée » https://www.cnrtl.fr/etymologie/contempler

Remarquez que l’on retrouve encore et toujours notre double fonctionnement “cerveau droit” et “cerveau gauche” ( 😉 aux personnes qui ont suivi ma formation sur la créativité l’année dernière 😊 ). Quoi qu’il en soit, lorsque je parlais du fait que nous avions perdu la contemplation, je voulais dire que nous avion perdu la capacité de “regarder en s’absorbant dans la vue de l’objet”, sans aucun jugement, le coeur calme, et l’esprit ouvert. Une méditation en soi.

Quelle est le lien entre le départ de mon histoire et la contemplation ? Et bien il s’agit d’apprendre à observer sans juger. Dans mes formations, je cite parfois Krishnamurti : 

“la plus haute forme de l’intelligence humaine est la capacité d’observer sans évaluer”

Même si je n’aime pas trop cette formulation qui peut passer aussi pour un jugement ou un reproche (quand on évoque le mot “intelligence”, les réactions sont souvent fortes), je comprends à quel point la contemplation, cette capacité à être juste là, sans jugement, présent.e et attentif.ve à ce qui est, est quelque chose de difficile si on ne s’y exerce pas. C’est pourtant une qualité fondamentale qui pourrait changer le monde! En effet, à force de contemplation, à force d’habitude dans cet état contemplatif, alors il vient obligatoirement un jour ou l’autre une réflexion:

si nous sommes capable d’admirer la beauté d’une prairie pleine de fleurs sauvages, de reconnaître à quel point la vie est belle dans cette diversité, comment se fait-il que nous ne soyons pas capable d’admirer la beauté de l’humanité dans toute sa diversité? Pourquoi notre coeur ne s’ouvre-t-il pas de la même façon? y aurait-il une différence entre la façon de percevoir une fleur et un être humain? Des explications à cela, il y en a plein; mais si au lieu de vouloir expliquer le monde, on se mettait à le contempler ?

Le partage est une aide précieuse 😉🙏

Reiki à distance – séance de groupe offerte

modèle ondes gravitationnelles

Séance Reiki (Gratuit)

Bonjour à tous,

Ayant un peu plus de disponibilité, je vous propose de nouveau une séance de groupe de Reiki à distance, gratuite, jeudi 9 juillet à 21h30:

Pour ce faire, envoyez-moi simplement vos noms et prénoms par sms au 06 76 93 47 36

A 21h30, installez-vous simplement dans votre chambre, ou sur un canapé dans un endroit où vous serez tranquille. Pas besoin de téléphone ou autre. Juste laissez faire. La séance se terminera à 22h.

Je vous rappelle que contrairement aux séances à distance individuelles, je ne vous rappellerai pas quand je commence, ni quand je finis (l’horaire est fixée) et je ne peux non plus donner d’indication sur mes ressentis (puisque la séance n’est pas individuelle). 

Bonne soirée 

Blandine  🥰 

Le partage est une aide précieuse 😉🙏

Un petit sondage pour m’aider

Grosse question

Un petit sondage pour m'aider

Aujourd’hui, j’ai besoin d’un peu d’aide. De plus en plus de personnes souhaitent se former à la Traverse, soit en Communication Consciente (bienveillante, claire et apaisée), soit sur d’autres formations. Je m’en réjouis grandement bien-entendu, parce que chaque partage en formation est une grande joie pour moi et que j’aspire à partager avec vous ce qui m’a changé la vie (en mieux 😁 ).

Cependant actuellement la situation est complexe. J’ai beaucoup évolué pendant ces quelques mois de confinement, me sentant prête à publier bien en avance toutes les formations que je fais. Cependant, avec le confinement, et l’incertitude sur la façon dont nous allons nous organiser cet automne et cet hiver, (toutes les structures universitaires et scolaires se préparent à un éventuel reconfinement, même partiel), je me pose moi-même certaines questions. De plus, certain.e.s d’entre vous souhaitent suivre des formations à distance dues à l’éloignement de votre résidence avec la Traverse. En dehors des habituelles questions d’emploi du temps (week-end, mercredi ou semaine), se pose alors la question distance ou non ?

Je sais déjà que je ne souhaite pas faire les formations de Reiki et de Lahochi à distance à cause des initiations.  Pour les autres formations, MOODLE me permet de faire des formations à distance complètes et interactives. Je souhaite vraiment pouvoir y voir plus clair pour publier mon calendrier en fonction de VOS besoins.

C’est pourquoi je serais très heureuse si vous pouviez répondre à ce questionnaire (que vous souhaitiez ou non faire une formation, c’est juste statistique).


    à distanceà La Traversemixteça m'est égal


    3h/semaine le soir sur 4 semaines3h/semaine en week-end sur 4 semainesTout le week-end, comme en présentielAutre


    un week-endmercredi et jeudidimanche et lundivendredi et samedi

    Avec tous mes remerciements pour votre participation !

    Le partage est une aide précieuse 😉🙏

    Permanence Corona Virus

    Permanence Corona Virus (Gratuit)

    Pour cette semaine (11/05 au 17/05) :

    Soin Reiki à distance : mardi et jeudi de 21h30 à 22h

    Pour ce faire, envoyez-moi simplement vos noms et prénoms par sms au 06 76 93 47 36

    A 21h30, installez-vous simplement dans votre chambre, ou sur un canapé dans un endroit où vous serez tranquille. Pas besoin de téléphone ou autre. Juste laissez faire.

     🌤️

    Le partage est une aide précieuse 😉🙏

    Etre seul

    Qu'est-ce que l'hypersensibilité ?

    Etre seul...

    Aujourd’hui, j’ai entendu des personnes exprimer leur peur de la solitude, leur peur que la crise que nous traversons nous apporte un monde ou l’on ne puisse plus être en lien avec l’autre, sauf via des écrans. C’est quelque chose qui me touche car mon besoin d’appartenance s’est longtemps manifesté de façon assez vive. J’ai d’ailleurs écrit un autre article sur la solitude.

    Mais à l’instant où j’écris ces lignes, je me sens plutôt calme et sereine même lorsque je pense à cela. Parce que je sais que la source de la peur d’être seule n’est pas à l’extérieur de moi, mais bien à l’intérieur, et que je peux y mettre fin. Là est mon bâton de pouvoir.

    Ne vous êtes-vous jamais senti.e seul.e dans une foule ? dans un salon plein de monde ? dans une fête ? Ne vous êtes-vous jamais senti.e connecté.e en pleine nature ? par exemple en faisant du ski sur une piste déserte, ou encore en marchant dans la forêt ? ou même dans un jardin ? Comment cela se fait-il ? Si cela vous est déjà arrivé, alors vous comprenez que la sensation désagréable d’être seul.e ou la sensation agréable d’être connecté.e à vous-même, aux autres, à l’univers ou à la nature a sa source en vous-même.

    Si vous aimez être seul.e, c’est peut-être parce que vous avez cette connexion “branchée” au fond de vous. Si vous avez peur d’être seul.e, c’est peut-être parce que cette connexion est cachée en vous, que vous n’en avez plus conscience. Pas que vous ne soyez pas connecté.e au reste du monde, mais que vous avez perdu la conscience d’y être.

    Je ressens cette connexion si fort, si vibrante, que parfois, je n’ai pas besoin d’actions supplémentaires: ni téléphone, ni contacts qui pourraient me détourner de cette force de connexion. Je ressens cette connexion si vibrante, que le temps n’influe pas: les personnes rencontrées dans le passé sont si présentes encore que la gratitude de les avoir connues m’envahit. Comment se sentir seule dans ces moments là ? Bien sûr, je ne suis pas en train de dire que ressentir cette connexion est suffisante. Tous nos sens sont utiles : entendre, voir, toucher, sentir quelqu’un lorsqu’on le peut est important, mais cela n’a rien à voir je pense avec la peur d’être seul.

    Voici quelques photos, laquelle vous fait vous sentir le ou la plus seul.e ?

    A votre avis, pour quoi ce classement ? vous pouvez bien sûr partager dans les commentaires

    Le partage est une aide précieuse 😉🙏

    L’hypersensibilité : de quoi s’agit-il ?

    Hypersensibilité en bande dessinée Philippe Martinez

    Qu'est-ce que l'hypersensibilité ?

    J’ai découvert récemment une jolie bande dessinée de Pierrick Martinez qui illustre ce qu’est l’hypersensibilité.

    Le sujet est évoqué de plus en plus dans les médias. Mais qu’est-ce que l’hypersensibilité ?

    D’après wikipédia : 

    L’hypersensibilité, en psychologie, est une sensibilitéplus haute que la moyenne, provisoirement ou durablement, pouvant être vécue avec difficulté par la personne concernée elle-même ou perçue comme « exagérée », voire « extrême », par son entourage.

    Cette notion renvoie à un tempérament, à une caractéristique individuelle qui permet d’identifier un ensemble clinique défini en 1996 par Elaine Aron et rattaché à une présentation empirique faite par Carl Gustav Jung.

    Selon les recherches qui ont suivi, les « individus hautement sensibles » représenteraient environ 15 à 25 % de la population. Les caractéristiques de cet ensemble découlent d’une plus forte réactivité à une même stimulation, ce qui a des aspects positifs – Jung parle de « caractère enrichissant » – et des aspects négatifs, comme une sensibilité accrue à la peur.”

     

    Avant toute chose, je voudrais insister sur le fait qu’il n’y a pas de “norme”. Chaque personne est unique et vit ses émotions différemment. Mais il est vrai que certaines personnes vivent mal à cause d’une sensibilité exacerbée. L’important pour moi, est de permettre d’accompagner la personne dans ce qui la dérange dans sa vie, qu’elle soit étiquetée, par elle-même ou par les autres comme hypersensible, renfermée, intravertie, extravertie, colérique… La seule question est “en quoi ça la dérange ? et éventuellement, en quoi cela dérange son environnement? Mais il est aussi vrai que comprendre est un besoin vital, et peut rassurer. 

    Personnellement j’ai longtemps pensé que c’était à la fois une grande chance et une malédiction. Aujoud’hui,  je la perçois comme un atout majeur. Quoi que vous ayez comme étiquette, vous êtes une personne unique parmi des milliards d’individus. Vous avez votre place, tel.le que vous êtes. La seule chose à faire, est de soigner ce qui vous parait être des blessures, des freins, et de reconnaître la beauté de la Vie qui circule en vous et qui a pris votre apparence et votre personnalité. La première étape à mon sens est de reprendre le bâton de votre pouvoir personnel et de devenir conscient.e… de plus en plus !

    Plutôt que de parler, je vous laisse regarder certains des dessins faits par ce monsieur dont je viens de découvrir l’oeuvre, Pierrick Martinez, que vous pouvez soutenir sur sa page facebook ou sur son site web : https://www.bdhypersensible.com/

     

    Le partage est une aide précieuse 😉🙏

    error

    Le partage est une aide précieuse :)

    velit, id, ut neque. id ipsum non dolor Curabitur